Non classé

Interview : AnnaSophia Robb pour ‘L’officiel’

Nous retrouverons AnnaSophia Robb dans la nouvelle série “The Act” sur Hulu ce mercredi et dès le mois de mai dans la pièce de théâtre MacBeth. Pour cette occasion, l’actrice de 25 ans accorde une interview au magazine ‘L’officiel’ avec un sublime photoshoot. Ci-dessous l’intégralité de l’entrevue traduite en français.

AnnaSophia Robb est prête à relever de nouveaux défis. Bien qu’elle joue devant la caméra depuis son enfance, ce talent a passé la majeure partie de ces dernières années à poursuivre ses études à l’Université de New York, ce qui l’a ramenée à son métier bien connu sous un nouveau jour. Les cours sur la narration et la tragédie grecque l’ont incité à s’aventurer dans le théâtre d’une production entièrement féminine de Macbeth, qui fera ses débuts au large de Broadway en mai, et les liens créatifs qu’elle a tissés à l’école la laissent espérer que des projets porteurs de sens seront à venir. L’actrice a beaucoup évolué depuis ses premiers rôles dans les films Winnie-Dixie Mon Meilleur Amie et Charlie et La Chocolaterie. Elle semble vouloir élargir son répertoire tout en inspirant d’autres jeunes femmes.

Mais le premier à l’ordre du jour de Robb est The Act, la véritable série policière qui fera ses débuts sur Hulu ce mercredi. L’émission raconte l’histoire de Gypsy Rose Blanchard (Joey King), victime à vie du syndrome de Munchausen, procuré par sa mère Dee Dee Blanchard (Patricia Arquette), qui ne finit par aboutir qu’à un meurtre. AnnaSophia joue Lacey, une voisine idéaliste qui se présente chez le duo dans l’espoir de donner un coup de main. La perspective à la fois généreuse et inconnue de son personnage est assurément un sujet qui plaira aux téléspectateurs au fur et à mesure que se déroulera l’histoire tordue au cours des prochaines semaines.

Avant la première, L’Officiel USA a rencontré AnnaSophia Robb pour une séance photo époustouflante au Pierre et une discussion sur toutes ses entreprises à venir. Poursuivez votre lecture pour découvrir les pensées de Robb à propos de Shakespeare, ses aventures dans les coulisses et le meilleur conseil qu’elle ait jamais reçu.

Décris-toi en cinq mots.

Faim. Impertinent. Curieuse. Névrosé. Et hammy.

Parle moi de tes passions.

Récemment, j’ai commencé à broder. J’ai suivi un cours au collège sur la broderie et j’adore ça. Qui savait que cela pouvait être si méditatif? J’aime aussi le yoga et surtout, j’aime manger.

Quel est le dernier repas que vous avez eu qui a changé votre vie?

J’étais à Los Angeles plus tôt cette semaine et mes amis ont ouvert un restaurant appelé Atrium, qui propose des desserts uniques. Ils sont absolument stupéfiants et [ce que j’ai obtenu] était un peu comme une pancetta, mais avec des fruits de la passion et une friandise aux arachides et au caramel. C’était toutes ces différentes textures, mais c’était tellement léger. Nous avions eu beaucoup de nourriture et l’avoir pour le dessert, les textures étaient juste rafraîchissantes. C’était très excitant.

Quel est votre film préféré?

C’est tellement difficile. Je ne sais pas. S’il y avait un film qui me décrivait, c’est peut-être Best in Show parce que j’adore les chiens et que je parle constamment à la caméra. Je suis légèrement névrosée [rires] et j’aime côtoyer beaucoup de gens.

Quand avez-vous appris que vous vouliez devenir actrice?

Je joue depuis que je suis jeune – depuis que j’ai neuf ans – mais je viens juste d’obtenir mon diplôme de l’Université de New York en mai, alors je suppose que cela fait un an; le temps passe. Et je pense qu’il s’agissait de ma deuxième année à l’université, où j’ai pensé que c’était vraiment un cheminement de carrière que je voulais poursuivre car j’étudiais la narration, la mythologie grecque et la tragédie grecque, et je joue en fait une pièce de théâtre. Je fais Macbeth . J’aime Shakespeare. J’ai fait quelques intensives et j’ai vraiment commencé à métaboliser le pouvoir de la narration et toutes les différentes avenues et aspects créatifs de la production et de la réalisation. C’est quelque chose que je veux pouvoir continuer pour le reste de ma vie. Et cela change constamment. Je suis en constante évolution et les histoires que nous racontons évoluent constamment et les gens avec qui je travaille sont vraiment inspirants,

Quel est le meilleur conseil que vous avez reçu en dernier?

Je viens de recevoir de bons conseils. Je suis si heureux que vous avez demandé. J’avais un ami et nous parlions de vieillir et elle est l’une de mes meilleures amies mais elle a presque 60 ans. Et elle a dit [de me demander] “De qui es-tu jaloux?” et essayez de comprendre pourquoi je suis jaloux d’eux en termes de carrière et cela aidera à clarifier la voie pour y parvenir – pas nécessairement copier leur carrière, mais plutôt comme elle est. Cela peut vous aider à comprendre pourquoi vous recherchez cela. Cela devient alors moins personnel et il ne s’agit pas d’une comparaison. Il s’agit de reformuler la jalousie pour que vous ne compariez pas, mais il s’agit davantage de la raison pour laquelle vous respectez cette personne. Qu’en est-il de cette chose qu’ils ont faite qui vous a touché et a allumé un petit feu à l’intérieur. Et j’adore ça. Plutôt que de penser à un manque en vous-même, vous voyez quelque chose que vous voulez et c’est tout. est reflété à l’intérieur de vous. Et je pense que cela crée un élan.

Où vous voyez-vous dans 10 ans?

Je dirais de continuer à faire ce que je fais maintenant. Je pense avoir rencontré aussi beaucoup de personnes formidables à l’école. J’espère donc pouvoir réaliser des projets avec mes amis, produire des films et réaliser des films. Et j’espère que j’aurai une famille. Ouais, j’adorerais ça.

Parlons de ‘The Act’ . Quand avez-vous appris l’histoire?

On m’a envoyé le script. Je ne connaissais pas l’histoire, alors j’ai lu le pilote et j’étais sidérée. J’étais comme: «Cette merde est folle.» Ensuite, j’ai auditionné, et après parce que je n’avais pas beaucoup de temps, j’ai regardé le documentaire et l’ émission spéciale 20/20 . Mon esprit était stupéfait et le projet me passionnait. J’ai commencé à faire des recherches et ensuite, ça s’est développé.

Parlez-nous de vos partenaires criminels sur le plateau.

Joey King et Patricia Arquette, puis Chloë Sevigny joue ma mère. Ce qui est fou, parce qu’elle a l’air si jeune. C’est injuste.

Y a-t-il des histoires amusantes dans les coulisses du plateau?

C’était un projet tellement merveilleux. J’ai aimé toutes les femmes. Nous avons eu tellement de jeunes réalisateurs et surtout de jeunes réalisatrices. C’était donc une excellente occasion de pouvoir travailler avec autant de jeunes femmes talentueuses. Laure de Clermont-Tonnerre vient de tourner un film à Sundance et elle est un être humain merveilleux. J’ai pu l’observer pendant le tournage et j’ai beaucoup appris d’elle, de son équipe et de notre PDD. En outre, Patricia est une professionnelle et si hilarante. Nous avons filmé Halloween et Patricia et son équipe de coiffeurs et de maquilleurs sont tous venus vêtus de costumes de licorne de Target. J’étais en train de filmer, ils sont entrés et ont défilé et personne ne savait qui c’était parce qu’ils portaient un masque intégral, alors c’était vraiment amusant. Cela faisait partie de la camaraderie et de la camaraderie sur le tournage.

Et je viens d’entendre que vous allez jouer dans une pièce de théâtre.

Je fais une version entièrement féminine de Macbeth , hors Broadway au théâtre Lucille Lortel. Je suis vraiment impatient de le faire parce que je veux faire du théâtre depuis longtemps et je pense que ce projet sera vraiment spécial. Ce sont toutes des filles qui sont tellement cool, et c’est Macbeth , donc c’est sanglant, violent et sombre, et je joue l’une des sorcières [ainsi que] plusieurs autres personnages. Je n’ai jamais fait quelque chose comme ça auparavant. J’ai un peu peur, mais je pense que ça va être fantastique. J’aime la langue

Quelle a été la dernière pièce que vous avez vue?

J’ai vu The Waverly Gallery avec Lucas Hedges. C’était un super spectacle, mais je ne m’en souviens pas. Je peux cependant vous dire ce que je vais voir.

Laquelle?

J’ai hâte de voir Fleabag . Je suis obsédé par l’émission de télévision et j’adore Phoebe Waller-Bridge. J’ai donc hâte de la voir dans la pièce.

Quelle est votre pièce ou œuvre de Shakespeare préférée?

J’aime Hamlet et j’aime aussi le roi Lear .

Dis moi pourquoi.

Je pense que c’est l’une de ses dernières pièces et que c’est super long et épique. Il y a tellement de personnages et de saisons différents. C’est une tragédie, mais il y a constamment de nouvelles choses qui en sortent, et c’est une de ces pièces que je sais avoir lues au lycée puis à l’université et que je vais aussi lire maintenant. Je pense que si je le lis et que j’espère le voir se jouer à mesure que je vieillis, le sens changera. Cela arrive avec de grands ouvrages littéraires ou de grands morceaux de théâtre. Donc, dans 30 ans, je suis impatient de voir ce que je ressens quand je vais le voir.

Quel est votre souvenir préféré d’un film sur lequel vous avez travaillé? Ou l’un de vos favoris.

Je me souviens de l’un d’entre eux, il y a bien longtemps, alors que je venais d’avoir 18 ans. J’étais avec Toni Collette, Steve Carell et Allison Janney, et nous tournions une scène de nuit sur la plage. Nos espaces verts se trouvaient dans ces maisons de plage et Allison m’a invité à traîner avec le reste d’entre eux. Il était si tard, et ils buvaient et plaisantaient. Je me souviens d’avoir 18 ans et d’être assis là et d’avoir presque envie de faire pipi dans mon pantalon parce qu’ils étaient tellement drôles. Et Rob Corddry était également présent, et ils vivaient tout le temps de leur vie. C’était si spécial que je me considère maintenant comme une petite fille de 18 ans aux yeux écarquillés, c’est un souvenir tellement amusant. Et ils étaient si gentils. Ils sont comme une grande famille.

Qu’est-ce qui vous enthousiasme le plus après?

Je suis vraiment excité pour Macbeth . C’est là que je concentre toute mon énergie et ma concentration. Nous sommes sur le point de commencer les répétitions. Je suis aussi impatient de voir plus de théâtre, plus de travail. Je pense que c’est une très bonne saison et je suis très enthousiasmé par tous les projets diversifiés dirigés par des femmes. Je pense que nous commençons à entendre une voix différente. C’est vraiment excitant de faire partie de cette génération qui sort de l’école. Même si j’ai déjà travaillé quand j’étais plus jeune, entrer dans [une nouvelle phase de ma carrière] à une époque où les femmes ont vraiment beaucoup d’opportunités est une telle bénédiction.

Quel conseil donneriez-vous aux femmes et aux filles qui espèrent faire ce que vous faites et affrontez l’industrie?

Tout d’abord, écoutez beaucoup de Beyoncé et donnez-vous le pouvoir. Je dirais qu’il faut prendre le temps de comprendre ce que vous voulez vraiment. Trouvez un artiste qui vous inspire vraiment et les personnes qui vous inspirent, et prenez le temps de méditer et de prendre soin de vous et d’être un bon ami. Passez également du temps à faire de bonnes œuvres d’art. Lire, regarder de bons films, écouter des podcasts. Remplissez votre esprit de bonnes choses qui renforcent votre esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like